En Excellence opérationnelle ou apprend à reconnaitre les MUDAS (7 moyens de gaspiller ses ressources en actions inutiles pour le client).

On n’élimine jamais tous les MUDAS, même dans les meilleures organisations certains perdurent.

On se trouve quelquefois devant un choix :

Patienter, on aura bien un jour une idée pour réduire ou supprimer ce Muda

Automatiser pour le rendre moins couteux.

Dès qu’on se dit qu’on va rendre un gaspillage plus productif en automatisant, on devrait penser qu’on fait fausse route. La productivité ne devrait se faire que pour mieux servir le client non ! Mais peut-être n’a-t-on pas reconnu le Muda comme tel. Avec l’arrivée du Lean on a vu devenir inutiles nombre de stocks automatisés, convoyeurs, zones de correction de défauts high tech, etc. installés avant d’avoir compris les principes Lean

Mais aujourd’hui les tentations sont grandes, les nouvelles technologies offrent des solutions inattendues qu’on brule de tester. On aura alors rendu le muda moins visible puisqu’apparemment il ne coute « rien », il risque de perdurer.

Un exemple, réel    Post4AGV3

On a installé un AGV (chariot autonome) pour faire traverser l’atelier à un sous ensemble qui est utilisé sur une autre ligne.

Belle réussite technique, mais ce déplacement est un Muda, il n’apporte rien au client. En observant mieux on se rend compte qu’on aurait pu installer la machine qui produit ce sous-ensemble auprès de la ligne, l’AGV ne servirait alors plus à rien.

Actuel    Post4AGV1                            Possible          Post4AGV2

 

Pour déplacer la machine près de la ligne il faut réinvestir, et on a de la chance l’AGV comme les robots est réutilisable, c’est au moins un des avantages des technologies 4.0, on a droit à plusieurs essais…

Pour en savoir plus sur le Lean, une BD facile d’accès couverture